Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : deucheteam19
  • deucheteam19
  • : restauration d'une citroen 2CV6 de 1978. Démontage complet, restauration et remontage.
  • Contact

Rendez-vous

Eté 2011, fin des travaux....

Recherche

Archives

Catégories

8 juillet 2012 7 08 /07 /juillet /2012 15:01

Voici les travaux entrepris par l'ancien propriétaire. Décapage complet...

SDC10114

 Poses de planches de feux en aluminium et apprêtage.

SDC10176

Voici la voiture lorsque nous en faisons l'acquisition.

SDC10177

 

Un examen approfondi a révélé la présence de corrosion réparée à la fibre de verre. Inquiet par rapport aux contraintes de la caisse, nous procédons à une ablation de cette partie du passage de roue.

20120515 115339

Une pièce est fabriquée et posée. Seul problème, elle ne présentera pas les nervures d'origine. Mais un habillage est prévu dans les finitions. L'essentiel ici est de renforcer la caisse.

20120515 115411

Les planches de feux en aluminium sont remplacées par des pièces d'origine.

20120515 115557

L'ensemble est bien sûr pointé au poste pro.

20120515 115537

L'aile arrière est également posée ainsi que le capot du logement de roue de secours.

20120516 171610

Beaucoup de pièces ont été fixées à l'aide de rivets comme ci-dessous à la jonction du tablier avant et du plancher pédale. Avec les vibrations, ces éléments pourraient se désolidariser. Un petit ponçage et un pointage s'imposent.

20120601 175829

Le dessous du bas de caisse droit était fortement corrodé et la réparation effectuée ne nous convenait pas, moralité...

house

D'accord Docteur, on coupe !

20120601 175715

Une fois le bas de caisse ôté, la vue de la base de la tôle d'auvent ne nous inspire pas plus confiance. Une corrosion imporante a été comblée de mastic. La tentation d'une réparation localisée fleurit, mais finalement...

20120601 175807

house

                                        On coupe, on sectionne, on charcute !!

20120611 111939

La base du profilé de portière présente une perforation (à droite). Nous décidons d'insérer un morceau de profilé en doublage qui sera soudé. Ceci qui évite de couper.

20120611 112050

Tout est en place...

20120612 112153

On pointe...

20120612 115442

On soude...

20120613 112014

Merci Hassan... superbes soudures !

20120613 112316

La base de la caisse située derrière le bas de caisse droit avait également été comblée avec du mastic. Même punition, on coupe et on fabrique une pièce qui sera pliée et soudée.

20120612 083911

Et voilà le travail. Cela sera beaucoup plus solide.

20120612 172916

Nous passons à la préparation optionnelle de la caisse. Le but est d'installer un système de couchage escamotable. Nous fixons une traverse constituée de fer en "L" ajourés pour le gain de poids. Celle-ci présente le double avantage d'être le support principal du sommier et de renforcer la caisse.

20120612 172803

20120612 172830

 

Un fer en "L" est également fixé sur toute la longueur des passages de roues arrières.

Ceux-ci jouerons le rôle de rails du sommier. Ils renforcent eux aussi la caisse.

20120613 165128

Voici le système choisi, un sommier souple enroulable issu du caravaning.20120604 115336

Les idées d'aménagements fusent de toutes parts. Le but est d'installer un lit escamotable ultra-rapide à mettre en fonction permettant de séjourner dans la caisse.

La caisse mesurant 160 cm de long, il est nécessaire d'empiéter sur le poste de conduite. Je ne suis pas grand mais quand même... Un système de cadre sur charnières utilisé pour la méhari va être fabriqué. Il permettra de basculer les sièges avants.

Une assise arrière additionnelle repliable est également à l'étude.

Laissons mijoter encore un peu tout ça...

Car pour l'heure... c'est les vacances !

 

Published by Lolo
commenter cet article
8 juillet 2012 7 08 /07 /juillet /2012 12:30

Les beaux jours sont occasions de petites sorties sympathiques.

En Dordogne...

SORTIES 1029

SORTIES 0983

SORTIES 1002

SORTIES 1013

SORTIES 1056

 

Pour accompagner Nathalie et Eric pour un mariage exceptionnel

20120526 140207

20120526 140217

20120526 140233

20120526 140251

20120526 140320

Bravo à "L'atelier Fleurs" de Brive La Gaillarde pour la décoration !

MJP4431

Un succès fou !! 

 

Une petite partie de pêche en Corrèze...

07 SORTIES 1753

07 SORTIES 1762

 

Une balade avec Choupy

07 SORTIES 1615

 

Un petit week-end à Arcachon, 800 kms en 48h comme une grande

20120701 102903

Au camping des flots bleus !!!

Tout était super, mais y'a toujours pas de Benco

20120701 103004

 

à suivre...

Published by Lolo
commenter cet article
7 septembre 2011 3 07 /09 /septembre /2011 12:33

Bonjour à tous !

Après quelques semaines de vacances Deucheteam 19 termine l'été par un rassemblement local annuel organisé par le club Tulliste "Les 2cv Corréziennes" auquel nous avons été conviés.

Ces 11ème rencontres des 2cv et dérivés se dérouleront les 10 et 11 septembre 2011 au camping de SAINT JAL (19), entre TULLE et UZERCHE.

 

saint-jal.jpg

 

 Deucheteam19 a répondu présent à ce rendez-vous

10-ST-JAL-2011 0387

 Un site sympa au bord de l'eau

10-ST-JAL-2011 0384

  10-ST-JAL-2011 0388

avec de jolis specimen...  10-ST-JAL-2011 0385

10-ST-JAL-2011 0386

10-ST-JAL-2011 0380

10-ST-JAL-2011 0390

10-ST-JAL-2011 0393

10-ST-JAL-2011 0382

10-ST-JAL-2011 0381

Et une ambiance d'enfer ! Bon il me faut de l'entrainement pour le lancer de botte...

10-ST-JAL-2011 0396

10-ST-JAL-2011 0397

Par contre, en conduite en aveugle de la "DeucheBrouette", champion !!

10-ST-JAL-2011 0398

10-ST-JAL-2011 0399

10-ST-JAL-2011 0389

Bref un excellent week-end ponctué de ballades à thèmes, d'animations diverses et de moments conviviaux. Bravo au club des "2cv Correziennes" !!

 

Published by Lolo
commenter cet article
26 juillet 2011 2 26 /07 /juillet /2011 19:04

 

Nous y voici, le jour J est arrivé !

A quelques heures du départ pour SALBRIS la tension est à son comble en Corrèze...

deuchdelolo 851

Le véhicule est chargé... entre deux averses..., les réglages sont effectués, maintenant il va falloir réussir à dormir un peu.

J'espère arriver sans encombre, faire le plein de souvenirs et vous ramener de belles images. Espérons également que le site ne sera pas trop détrempé en raison des dernières précipitations... Allez un peu d'optimisme !!

Mercredi 27 juillet 2011 - 07 heures zéro zéro. La deuche décolle en direction du Loire et Cher par la nationale via Gueret, La Chatre et Vierzon. Arrivée à 12h00 à SALBRIS sans aucun soucis.

MONDIAL-SALBRIS-2011 0175

Et voilà, la mission a été remplie avec succès ! la deuche m'a mené sans problème jusqu'à SALBRIS où j'ai bien sûr rejoint le cousin Fabrice ! (video France3)

Quatre jours de folie que nous n'oublirons jamais. La mondiale 2011 c'est avant tout plus de 6000 véhicules, autant que d'habitants de la petite commune du Loire et Cher.

Nos regards dans tous les sens tant de modèles étaient visibles.

C'est également des rencontres inoubliables avec des deuchistes du monde entier parmi lesquels Horst, notre voisin allemand ou Jacques Barcat responsable des stages Galil et des articles du magazine 2cvXpert, hyper sympa, avec qui on parlerait des heures. Mais aussi, Marie, Christophe, Aurélia, Magalie et les autres ....

C'est aussi un site magnifique avec des balades féériques parmi les chateaux de la Loire.

Ce sera aussi la fête comme les deuchistes savent la faire...

Au final pas de panne si ce n'est un démarreur qui colle le jour du départ après une nuit particulièrement humide. Un départ d'ailleurs plus difficile pour les hommes que pour les machines. Et c'est la gorge serrée que nous avons quitté SALBRIS toutes sirènes hurlantes en direction de la Corrèze en empruntant cette fois l'autoroute jusqu'à TULLE. 03H30 de route dont 30 minutes de pose, la deuche était survoltée !

Je tiens à adresser un grand MERCI à tous ceux qui ont rendu possible ce projet dès le départ. Je cite : Sophie, Manu, Eric, Daniel, Laurent, Hassan, Mehmet et bien sûr l'incontournable cousin Fabrice mais aussi ma chérie, Magalie.

Vivement la prochaine concentration ! restent les souvenirs...

 

 

 

 

Published by Lolo
commenter cet article
24 mai 2011 2 24 /05 /mai /2011 12:58

 

Une fois la caisse fixée sur le chassis, c'est l'heure du remontage !

Tout d'abord le pare brise, en utilisant la technique de la drisse insérée dans le joint.

15042011 003

Ensuite, les vitres de custodes préalablement teintées à l'aide d'un film ad'hoc. Ne pas négliger la position finale du joint car c'est une source de fuites.

Puis, c'est le tour de la garniture intérieure, collée à la néoprène. Un travail de précision qui nécessite calme et concentration.

19042011 002

 Après cela, nous posons les faisceaux électriques et le maître-cylindre de freinage.

22042011 001

Le montage d'un bocal de liquide lave-glace motorisé nécessite sa migration du côté droit de la caisse. La fabrication d'une patte de fixation a été nécessaire.

 deuchdelolo 748

Petite erreur commise lors de la restauration de la caisse, j'aurai du fixer le support de maître cylindre avant de peindre la voiture. Au premier plan, à droite, une petite sirène américaine pour les concentrations !

Le maître-cylindre avant n'est d'ailleurs pas facile à fixer à son support avec un joint neuf, dont il a fallu réduire l'épaisseur d'ailleurs. A noter le gainage du tuyau de freinage fixé à la caisse.

 22042011 003

 Le bloc pédales est posé facilement.

20042011 003

 C'est ensuite le tour de la ligne d'échappement. Attention, ne pas omettre d'étanchéifier l'ensemble sinon gare aux toux d'irritation dans l'habitacle. Pour ma part, j'ai dû refaire...

20042011 008 20042011 007

20042011 006 20042011 005

La pose des feux arrière redonne son âme à la deuche. Attention, lors de la réparation d'une jupe arrière. Il faut penser à ce que le feu puisse se plaquer correctement sur ladite jupe, donc doucement avec le mastic dans les arrondis !!

Confronté au problème, j'ai été contraint à fabriquer un joint pour rattraper un petit jeu.

22042011

 Les ailes arrière sont des adaptables qui ont été facilement posées. Idem pour le pare-chocs. Tout cela prend forme, non ?

deuchdelolo 745

 

Et bien sûr, l'étape suivant a été la pose des phares et du pare-chocs avant.

Là, question âme, on y est ! 

Le faisceau de phare a été passé relativement facilement dans la potence à l'aide d'un fil de fer.

deuchdelolo 750

 Entre deux, fabrication d'une pièce dévolue au régulateur de tension. Elle sera fixée sous le bac de batterie après avoir pris des couleurs.

deuchdelolo 736

 Enfin vient le tour des ailes, elles aussi adaptables, et là ....  

deuchdelolo 762 deuchdelolo 763

Erreur fatale de ne pas avoir procédé à une pose d'essai avant peinture.

Résultat, une belle suée pour ajuster le tout et quelques griffes qu'il faudra rattraper. Je m'en mords encore les doigts !

La pose des clignotants neufs a nécessité un petit limage de l'embase plastique pour s'ajuster parfaitement à l'aile. Enfin, pas de prise de risque avec la masse. Un fil négatif est tiré vers la potence.

deuchdelolo 765 deuchdelolo 764

 

Une petite touche personnelle avec la pose d'un volant et d'un pommeau de levier de vitesse bois qui se marient parfaitement avec l'intérieur rouge.

deuchdelolo 753 19042011 003

 

Pendant ce temps, les portières et les coffres sont en peinture. J'ai bien dit les coffres, vous verrez plus tard pourquoi...

deuchdelolo 758

 

La restauration des panneaux de portes est rapide. J'ai acheté 2 m2 de tissus skaï assorti à la garniture intérieure (soit 20 €) que j'ai recollé à la Néoprène en bombe au dessus du tissus défraichi. Après avoir rabattu les bords à la colle et à la petite agrafeuse, histoire de ne pas traverser le panneau. Le résultat est très satisfaisant.

deuchdelolo 776 deuchdelolo 778

deuchdelolo 779 deuchdelolo 781

 

Restauration des sièges, facile mais il faut prendre le coup de main. J'ai découvert, après avoir bataillé au début, qu'on doit tendre les sommiers en partant du milieu et non pas des extrémités comme il est tentant de le faire. Collage de la mousse à la néoprène liquide et pinceau en rabattant les bords puis enfilage de la garniture.

deuchdelolo 782

 Et voilà le siège arrière

deuchdelolo 770

Pose des tapis, des sièges, des ceintures.

deuchdelolo 773

 Pose de la capote et du coffre

deuchdelolo 772

 Et voilà le travail !

 

et avec les portes et un petit jonc chromé sur la goutière... ça jette !

deuchdelolo 783

  deuchdelolo 785

 

La hauteur de caisse est ensuite règlée... à la force du poignet car l'anti-gravillon et les filetages ne font pas bon ménage. La prochaine fois, il faudra protèger les filetages des tirants de pots de suspension et remonter la hauteur du chassis au maximum avant de poser la caisse.

 deuchdelolo 786-copie-1

Un petit truc simple, des gabarits en bois à la bonne hauteur placés sous les fixations d'essieus font l'affaire.

J'ai choisi de peindre la galerie de coffre en gris rosé (AC140) afin de rappeler le pare-chocs, on verra.... Le cric a également été repeint.

deuchdelolo 797

Pendant ce temps, le capot est en cabine de peinture, roulement de tambour...

deuchdelolo 788

 Superbe, vu l'état d'origine, je n'espérai pas un tel résultat !

et 48 h plus tard...

deuchdelolo 791

 Le capot est posé avec sa calandre.

A noter que les bananes de pare-chocs sont également en place. En avant pour un shooting, vas-y baby move ton corps !!

deuchdelolo 790

 deuchdelolo 803

 ça sent la fin de chantier !

Pour les vitres arrière, j'ai choisi le "kit entrebailleurs". Franchement je ne suis pas convaincu de l'étanchéïté de l'affaire et je me demande si elles vont rester en place. Je suis un peu déçu du système pour le prix, à voir...

deuchdelolo 793 deuchdelolo 794

deuchdelolo 800

 Le capot a vraiment un très beau rendu, je ne regrette pas mes 15 heures de travail !

deuchdelolo 802Vous l'avez remarqué, la calandre n'est pas celle d'origine, j'ai préféré ce modèle qui colle plus à l'année de la voiture. En plus, il permet de voir le ventilateur peint en rouge. Par contre, double emploi du logo Citroen, on dira que c'est ma touche personnelle.

deuchdelolo 804

Voilà pour l'instant, il me reste les vitres avant à poser avec un démontage d'encadrement qui promet d'être chaud car les vis sont complètement grippées. Pourquoi démonter l'encadrement me direz-vous, et bien je vais vous le dire... tout simplement pour poser des vitres teintées ! 

Il faudra aussi monter la galerie sur le deuxième coffre, poser les monogrammes.

Les garnitures de portes vont également faire leur apparition puis il faudra purger et règler les freins avant de prendre rendez-vous au contrôle technique.

Les tests de freinage se sont révélés positifs et après trois purges, ça freine sec !

Et le grand jour est arrivé, c'est une fois de plus dans un état de fébrilité extrême que je me suis présenté au centre de contrôle technique...

deuchdelolo 852

Mais l'examen c'est très bien passé, la belle passe les tests haut la main et reçoit son précieux sésame, la vignette C.T.  !!

deuchdelolo 853

 

Il restait toutefois quelques détails de finition à apporter comme les enjoliveurs de roues et la baguette aluminium de bas de caisse posée après une grosse hésitation car c'est toujours difficile de percer un bas de caisse neuf, mais c'est fait.

deuchdelolo 850

 Absente lors du contrôle pour cause d'erreur de livraison, les vitres avants teintées ont été montées avec un peu de retard.

 deuchdelolo 846

 Cette fois la voiture est finie !

deuchdelolo 847 

L'écarteur de vitre mobile est sympa quand la température est un peu juste dehors. Mais je compte améliorer les système car cela ne tient pas en place.

deuchdelolo 849

Les garnitures du tablier ont été collées, c'est propre à présent, et surtout moins bruyant !

deuchdelolo 843

 

A l'arrière, le feu de recul a été déplacé un peu plus en arrière sur le support de pare-chocs dans un soucis d'esthétique. Et tant qu'à faire, un feu de brouillard a également été monté pour la sécurité.

deuchdelolo 851

Dorénavant, il faut rouler un peu pour découvrir d'éventuels problèmes avant de faire de la grande route. Mais, Salbris est désormais à portée de main.

SORTIES 1022

 Et question problèmes, nous avons été confrontés à une batterie qui s'est mise à fuir, alors, batterie trop vieille ou régulateur grillé. Testée, la batterie n'est pas défectueuse mais le bac pourrait être fendu. Elle n'a pas beaucoup servi depuis 2008 et a toujours été stockée en zone chauffée. Elle n'a pas subi de choc non plus, étrange... Il a fallu tout de même poncer le support et repeindre. De plus, des projections d'acide commençaient à attaquer le faisceau électrique. Et bien sûr, je constate cela en pleine balade, panique à bord !

Régulateur ? Il est vrai que je l'ai mis en court-circuit une fois, alors dans le doute... nous changeons la batterie et le régulateur. Puis, nous isolons la patte de fixation de batterie qui aurait pu être en contact avec la borne +.  Pour ce faire, nous utilisons de la gaine thermo-rétractable gros diamètre disponible chez les grossistes en électricité.

Enfin, nous isolons tout le faisceau électrique situé sur le tablier avant avec de la gaine plastique et de l'adhésif haute température comme on peut le voir plus haut.

 SORTIES 1024

 

Le reste fonctionne correctement. Nous avons effectué quelques centaines de kilomètres et le moteur commence à donner de la puissance. Pas de fuite pour l'instant. Oui la distance est approximative car j'ai découvert que le totalisateur kilométrique tourne quand il veut, je pense qu'un changement de compteur se profile  à l'horizon...

Les freins se mettent en place également, il faudra refaire une purge du circuit bientôt.

Le volant a également changer dans le but d'installer un moyeu Snap Off me permettant d'ôter le volant à volonté, dans un soucis de sécurité.

SORTIES 1023

Une petite balade en Deuche en Dordogne par une douce journée d'été, ça n'a pas de prix !

SORTIES 1005 

 

Voilà, ce fût long, parfois éprouvant mais c'est une aventure unique et très instructive que je conseille à tous !  Les 2000 heures de travail sont à la hauteur des mes attentes.

Alors vous allez me dire : "c'est tout, deucheteam19 s'arrête là ?"

Mais tout deuchiste vous le dira, quand on a attraper le virus du deuchiste ...

Donc, le prochain chantier est déjà en attente ...

A bientôt pour de nouvelles aventures mais pour cela n'oubliez pas de vous inscrire à la newsletter du blog afin de faire connaître deucheteam19.

 

SDC10126

 

SDC10177

 

 

Published by Lolo
commenter cet article
3 janvier 2010 7 03 /01 /janvier /2010 16:40

Le châssis est une pièce maîtresse de la voiture. Sa conception est unique, l'assemblage particulier de tôles relativement fines allie souplesse et rigidité. Le châssis de la deuche a besoin de se déformer légèrement.

deuchdelolo 267

A l'issue du contrôle technique, je savais qu'il y avait un peu de réparation en dessous. Lorsque j'ai ôté la caisse, j'ai découvert une tôle supérieure très rouillée mais récupérable après un bon ponçage et l'antirouille ça ira.

deuchdelolo 305  deuchdelolo 280
                           RECTO                                                     VERSO

Par contre, quand j'ai retourné le châssis j'ai découvert la corrosion décrite au contrôle technique. Mais pour réparer, il fallait tomber les essieux, ce que j'ai fait.

J'ai donc ensuite entrepris un nettoyage complet du châssis car l'anti-gravillons me cache peut-être des dégâts.

deuchdelolo 282  deuchdelolo 284

Après avoir évacué l'anti-gravillons j'ai pu constater les vrais dégâts. La corrosion est présente tout au long des longerons.

deuchdelolo 326 deuchdelolo 351

Tout cela ne me plaît guère... Bon puisqu'il faut ouvrir Docteur, on va ouvrir !

deuchdelolo 359 deuchdelolo 364

Là je n'en crois pas mes yeux. Les tôles de renfort sont en dentelle !
Réparer, on peut toujours mais c'est engager des frais pour en fin de compte se demander si ça va tenir.
Une décision radicale s'impose à moi, il faut changer de châssis. A ce niveau de restauration, autant repartir à neuf. Direction internet et là je trouve une promo sur un chassis galvanisé qui me va très bien. Ce n'était pas prévu dans le budget mais quand il faut y aller...

En attendant que le châssis arrive, je me suis attaqué au nettoyage des essieux. Là c'est 100% bonheur, j'en crache encore de la rouille et du goudron.

deuchdelolo 378  deuchdelolo 379
                            AVANT                                                    APRES
deuchdelolo 383 deuchdelolo 388

Après ce petit rajeunissement, deux couches d'antirouille (Rustol), un coup d'apprêt epoxy et de peinture. Là quand même avant que ça rouille !!

deuchdelolo 397 deuchdelolo 406

Magnifique, même punition pour le réservoir et les pots de suspension. Heureusement ils n'étaient pas percés. Seules les butées étaient mortes. On peut les ouvrir mais j'ai choisi de ne pas le faire, j'ai dégraissé l'intérieur et vaporisé un transformateur de rouille avant de les regraisser au montage.

deuchdelolo 243 deuchdelolo 394

deuchdelolo 395 deuchdelolo 396

L'affaire est bien avancée reste encore la question du châssis. Que fais-je, galva apparent ou pas ? Il est vrai que les puristes n'aiment pas trop donc tant que je suis dans la peinture, un peu d'apprêt special galva et un coup de peinture sur le châssis également avant de remonter le tout. Mais avant, je précise, que j'ai passé du mastic de carrossier dans tous les interstices afin de limiter encore plus la corrosion.

deuchdelolo 403 deuchdelolo 412

Bien évidemment, les butée d'essieux, de pots de suspension, les circuits de
carburant et de frein ont été changés y compris dans l'essieu arrière. Tout le mécanisme de frein du tambour arrière est neuf.

deuchdelolo 416 deuchdelolo 415

deuchdelolo 418 deuchdelolo 420

Une petite astuce, pour protéger les tuyaux de frein et d'essence, j'ai enfilé ceux-ci dans du tuyau caoutchouc d'essence justement. Idem à l'entrée de l'essieu arrière et le long des bras arrières pour remplacer les petits silent-blocs.

deuchdelolo 424 deuchdelolo 421

Enfin pour finir, j'ai ajouté des tôles de protection neuves sous le réservoir et sous
le moteur.

deuchdelolo 428 deuchdelolo 429

Je sais ce que vous allez me dire, elle sont moches les roues. Vous avez compris que je suis un maniaque et que les belles roues toutes neuves n'attendent qu'à être montées. Mais comme je suis un petit malin, j'ai laisser les vieilles pour passer l'anti-gravillon.

Les supports de pare-chocs ont été posés aux extrémités du châssis. Du mastic de carrossier a été passé dans les interstices entre les supports et le châssis. Ensuite, j'ai passé un peu de blackson.

deuchdelolo 602 deuchdelolo 606


La boîte de vitesse a été posée sur le chassis, puis le moteur. Impossible de joindre les deux tout seul. Il m'a fallu une grue d'atelier pour aligner doucement les deux pièces. Après cela, pose des colliers de soufflets de cardans et graissage.


deuchdelolo 636


On peut ensuite serrer le moteur sur la partie avant du chassis et la partie arrière de la boîte sur l'essieu. Comme j'étais chaud, j'ai posé le collecteur d'échappement et les boîtes à air avec des colliers neufs et de la pâte thermique.

La conduite d'essence a été reliée au filtre à essence. Le tuyau de frein a été passé dans le compartiment moteur.
Ne pas oublier de protéger les conduites  avec de la durite plus grosse aux endroits où il y a des contacts avec le chassis.

Ensuite, le démarrage du moteur...

















Published by Lolo
commenter cet article
2 janvier 2010 6 02 /01 /janvier /2010 23:48


Pendant que la caisse est en carrosserie, je dégraisse le moteur et la boîte. Puis je démonte entièrement le moteur avec l'aide de la vidéo TPV2cv. C'était horrible à l'intérieur. Une mélasse infâme au fond du bloc et de la calamine partout

deuchdelolo 461 deuchdelolo 480

Chaque carter a été poncé et repeint. Et après avoir pris une grande inspiration, j'ai ouvert le moteur en deux.
 deuchdelolo 488 deuchdelolo 495

Le calage de distribution est très simple grâce aux encoches sur l'embiellage et l'arbre à cames.

deuchdelolo 497

Le nettoyage des pistons a été un réel plaisir ... Et pour faire les choses comme il faut, on change les segments, ça règlera les problèmes de fuites.

deuchdelolo 477 deuchdelolo 472G
                            AVANT                                                     APRES

Et après avoir posé les joints spie (moins difficile que ce que je pensais) on remonte le tout en faisant attention au serrage et voilà le résultat :

deuchdelolo 512 deuchdelolo 516

Un petit détail, j'ai posé un catalyseur de carburant FUELSTAR afin de pouvoir rouler au sans plomb sans additif. Enfin l'ensemble dispose d'un allumage électronique de base de chez MéharyClubCassis.

On peut dire que ça claque !!!        Espérons que ça tournera rond...

 

Profitant de la présence de notre cousin Fabrice, le pro de la deuche, nous nous sommes lancés dans le démarrage du moteur, posé sur le châssis.

Après quelques branchements qui m'échappent encore, pour l'instant mais plus pour longtemps, la bête a craché ses premières flammes !

L'allumage électronique est calé après la mise sous tension du moteur.

Un petit bocal contenant du super en guise de réservoir, un peu de carburant directement dans le carbu ...

 

 

  Et voilà, ça tourne !

La compression et le régime sont supers. Je passerai sur le problème du filtre à huile mal mis en place par ma pomme avec le joint qui se pince (humectez toujours le joint avec de l'huile moteur) et sur la fuite moteur dont l'origine est localisée au niveau du manomètre de pression d'huile qu'il faudra changer.

Complètement stressé au démarrage, je me suis détendu en entendant tourner cette merveille comme une horloge, pour un premier démontage de moteur, c'est pas mal !

Merci Fabrice, je n'y serai pas arrivé seul !

 




Published by Lolo
commenter cet article
2 janvier 2010 6 02 /01 /janvier /2010 18:45

Ce n'est pas le tout, maintenant les choses sérieuses commencent.
Après m'être documenté avec l'achat de quelques ouvrages sur la 2cv et en harcelant de questions le désormais célèbre "cousin Fabrice", j'ai débuté le démontage de la titine.

Ma technique est simple. J'ai photographié chaque pièce avant démontage. Puis, j'ai répertorié chaque objet ou câblage afin de le reconnaître ultérieurement.
Chaque fil électrique porte une étiquette nominative.
Enfin, j'ai conditionné la visserie dans des enveloppes annotées.
Dans certains cas, j'ai même fait des croquis avant démontage.
Ce protocole m'a plusieurs fois sauvé la mise. S'appuyer sur un dossier photo est indispensable.

Je suis bricoleur à la base mais je dois dire que la deuche se démonte vraiment comme un "mécano", c'est à la portée de tous !
Ce qui va le plus vite à démonter ce sont les ailes, le capot, le coffre, la capote. Sans rien connaître, une heure et l'affaire est entendue (photos et classement des ustensiles compris)

Ensuite, j'ai démonté l'intérieur. Là c'est plus long car il y a les faisceaux électriques du tableau de bord et de l'arrière de la caisse.  Les banquettes se démontent en deux secondes. En mauvais état, elles seront entièrement démontées. L'armature de la banquette avant est dessoudée et l'un des rails n'existe plus. Je découvrirai plus tard qu'il n'existe pas de pièce de réparation. Le rail de sol est bien vendu mais pas la partie fixée à l'armature de siège. J'ai dû plier une pièce d'acier en forme de "S" puis la souder à l'armature. Une vraie partie de plaisir....

L'étape suivante a été de sortir l'ensemble moteur-boîte avec le cousin "Fabrice" qui croyait passer un week-end tranquille à TULLE. De toute façon il ne faisait pas beau... merci les femmes !

deuchdelolo 095                                         - Fabrice alias Docteur Es-Dedeuche -

Là aussi, chaque câble du moteur a été photographié et étiqueté. On gagne du temps au remontage.

Ensuite, j'ai posé des barres sur la caisse afin d'éviter toute déformation de celle-ci lorsqu'elle sera désolidarisée du châssis. Je ne possédais pas de poste à souder à l'époque, j'ai été obligé de visser. Il ne faut pas hésiter à souder du tube ou des piquets entre les montants de portes.

deuchdelolo 554
Après démontage de la caisse celle-ci a été amenée en carrosserie car je n'avais ni la place, les outils ni les connaissances pour attaquer cela tout seul.
Bien sûr, je n'ai pas pu m'empêcher de participer...
Il a fallu ôter toutes les parties rouillées, plancher pédale, tôles d'auvents, bas de profilés de portes, bas de caisse, planchers latéraux et intermédaires, coffre, planche de feux arrières. Là encore, que du bonheur...
Tout doit être impeccable, prêt à recevoir les pièces neuves. 

Le strip-tease a commencé par le plancher pédale puis les planchers latéraux et le plancher intermédiaire et enfin ce qu'il restait des bas de caisse.

deuchdelolo 552

Puis, il reste à ôter proprement les morceaux de profilés de tour de portières qui sont rouillés pour ne garder que les parties saines et finir par les tôles d'auvent.
Attention les tôles de réparation des tôles d'auvent qu'on peut trouver sur les différents sites ne sont vraiment pas hautes. Pour ma part, il y avait trop de rouille, il a fallu les changer en entier.

deuchdelolo 549                                         - Profilé de tour de caisse découpé - 

    

deuchdelolo 533

                                    - Profilé de tour de caisse découpé - 

Notez également que le support inférieur de charnière de porte avant n'est pas une pièces que l'on trouve chez les fournisseurs habituels, il faut la fabriquer. Remarquez je n'ai pas demandé chez Citroën... De toute façon les miennes étaient récupérables.

Le but à présent est de présenter toutes les pièces, de simplement les "pointer" sans les souder entièrement. Ensuite, si les pièces se joignent correctement et qu'en présentant les portières on n'a pas d'écartements, là on pourra souder définitivement les pièces.

Bien sûr, ce n'est pas un puzzle 4-6 ans, il faut "aider" un peu les pièces à s'unir pour le meilleur et pour le pire.

La première chose à faire, c'est le profilé de caisse. Il faut que ça corresponde parfaitement avant de souder.
Attention, à ne pas couper son profilé de réparation trop court.... comme moi ! Il ne tombe pas à raz, il doit entrer dans le bas de caisse.
Mais à tout malheur, bonheur est bon, j'ai trouvé une astuce pour mieux centrer mes profilés suivants. Au lieu de stresser à caler et recouper s'il le fallait, j'ai carrément doublé mon profilé.
J'explique : A l'intérieur de la section que je veux remplacer, je glisse une seconde section, beaucoup plus longue qui me servira d'axe. Pour cela je coupe le méplat de la pièce et une partie de la pointe et ça rentre.
Comme je dis toujours, plus la maison est grande et moins y'en a dans le grenier... heureusement je suis petit !

Le profilé est une pièce qui est chère mais prévoyez le double de longueur que ce que vous avez à changer. On trouve souvent la pièce en 50 cm mais on la trouve aussi en 90 cm.


deuchdelolo 565 deuchdelolo 568
   - Profilé arrière droit (avec bêtise) -                    - Profilé arrière gauche -

deuchdelolo 567
- Ensemble profil, bas de caisse et tôle d'auvent -

Un détail, quand on commande les bas de caisse, on se demande où est l'écrou de fixation des ailes que l'on voit sur la tôle d'auvent... Ne cherchez plus, il fait partie du bas de caisse

deuchdelolo 562 deuchdelolo 573 

Enfin, ça commence à ressembler à quelque chose, tout se présente bien.
Mais, la vie n'est pas un long fleuve tranquille.
Je comprends mieux pourquoi dans "Pièce adaptable".... il y a "adaptable" !!!
La carrosserie, c'est un métier !
Les tôles supérieures et inférieures de plancher intermédiaire et leurs renforts doivent non seulement s'assembler parfaitement et venir se poser parfaitement entre les deux bas de caisse mais aussi également entre les planchers latéraux et le plancher arrière.
Et là c'est le drame.... toute cette tranquillité jusqu'alors n'était que chimère !!
Un espace de 1 cm alors que tout est en place jusque là..... UN ESPACE DE 1 CM !!!!

Quelques coups de marteaux où il faut et l'ensemble s'adapte. A l'intérieur c'est plat et on compense par un léger dévers à l'extérieur.

Et voilà le travail, il restera à s'occuper du coffre... mais plus tard.

deuchdelolo 575 deuchdelolo 577

A ce stade du chantier, je pensais réparer les parties du coffre qui étaient touchées par la corrosion mais en retirant l'anti-gravillon j'ai constaté qu'il y avait plus de dégâts que prévu. Donc j'ai carrément changé le plancher arrière. En fait, je ne conserverai que le plancher intermédiaire. Si j'avais su, il existe une pièce unique qui va des planchers latéraux jusqu'au coffre ...

3337000.jpg

Bref, j'ai enlevé le coffre

deuchdelolo 578 deuchdelolo 579
                     Avant                                                             Après

Et comme les tôles des supports de tampons et les renforts d'ailes étaient fortement attaqués par la rouille, j'ai procédé à l'ablation !
Comme on le voit ci-dessous, les dégâts de la rouille étaient flagrants, surtout à l'intérieur.

deuchdelolo 544 deuchdelolo 539
                 A l'intérieur                                                     A l'extérieur

deuchdelolo 580 deuchdelolo 586
            Découper c'est facile !                        Reposer de l'adaptable c'est sport !!

C'est vrai que c'était pas de la tarte. Les supports de tampons impeccables mais les renforts d'ailes... Il a fallut revoir complètement la courbure des tôles !

Ensuite j'ai posé deux petits "pansements" aux seuls endroits percés du plancher intermédiaire et hop !

 deuchdelolo 590 deuchdelolo 589

Puis est venu le tour de l'ensemble panneau arrière planche de feu.

deuchdelolo 583


C'est grave Docteur ? Oui, il va falloir être fort, très fort, il faut amputer !!

deuchdelolo 591

                                                      Et c'est repartit !!

Attention en découpant le panneau arrière de ne pas retirer le petit méplat se trouvant sur la traverse arrière. Sinon cela pose des problèmes pour souder le panneau arrière.

deuchdelolo 592

Et ça Docteur, c'est quoi ?

house

Rien, un petit cancer du coin d'aile inférieur droit ... allez on coupe !

Et voila sans doute la pièce dont je suis le plus fier. Un morceau d'acier, une enclume, un marteau et en avant !

deuchdelolo 594 deuchdelolo 599

  Le prélèvement           La prothèse             Et voilà, voyez cette courbe !


deuchdelolo 598 deuchdelolo 601
Avec le panneau arrière, c'est classe... et avec la planche de feux c'est parfait !

La pose du coffre a nécessité une petite préparation de la pièce adaptable. En effet, la partie arrondie de la pièce n'était pas assez longue. J'ai été obligé de rajouter de la tôle pour pouvoir souder. Inadmissible !

deuchdelolo 602 deuchdelolo 609

Sinon, la pièce s'est positionnée relativement facilement. Heureusement que je disposais d'un grand nombre de pince- étaux. Attention à ne pas écraser la planche de feux lors de cette opération !

La pièce a été soudée à l'aide de la super pointeuse de la carrosserie. Une grosse bestiole affamée de tôle fraîche exerçant 300 kgs de pression avec refroidissement par eau faisant des points de soudure comme à l'usine.

deuchdelolo 613 deuchdelolo 615

Cette opération terminée, voici qu'arrive un grand moment, le retournement !!!!

Enfin à l'endroit après tout ce temps. Je suis rassuré, la caisse n'a pas l'air d'avoir bougé, elle est bien campée au sol.... ouf !

deuchdelolo 617 deuchdelolo 619

Encore quelques bavures de soudure à poncer et ça sera parfait.

deuchdelolo 620 deuchdelolo 621

Encore un peu de travail de finition comme ci-dessus en soudant la petite patte située entre le plancher pédale et le tablier avant. Là, on soude avec la technique du bouchonnage. On perce la tôle supérieure et on comble le vide en accrochant la tôle inférieure.

deuchdelolo 624 deuchdelolo 622

Et voilà la belle a des dessous tous neufs !

A ce stade, il reste encore à réparer la tôle de maintien des joints de custodes, j'appréhende de trouver trop de rouille sous la peinture.

deuchdelolo 545 deuchdelolo 543

 

Finalement, cela n'a demandé qu'une matinée pour réparer les custodes. Il m'a tout de même fallu  découper la partie qui m'intéressait dans une tôle  latérale complète.

   Et voilà le résultat !

deuchdelolo 642 deuchdelolo 643

Côté gauche : Face externe                                         Face interne

 

deuchdelolo 644

Côté droit : un simple petit morceau de tôle à souder mais c'était quand même un peu chaud, en effet, on passe vite à travers de la veille tôle.

 

 

Il restera un peu de soudure de finition entre les profilés de portières et les bas de caisse. Et après, c'est la préparation pour la peinture. On approche du but !

 

   Après plusieurs mois d'absence pour cause de restauration immobilière, me revoici à l'attaque de cette deuche. Quelque peu démotivé, il faut bien le dire, mais décidé à me relancer dans les travaux. Le temps joue contre nous cette fois  car j'ai eu la bonne idée de m'inscrire pour le rassemblement mondial de SALBRIS (45) le 30 juillet prochain. Rien de tel que la pression pour remotiver les troupes !

Cette fois j'ai un renfort de taille, notre désormais célèbre "Cousin Fabrice" est venu nous prêter main forte pour trois jours de travaux intenses. Le but étant de faire tourner le moteur et avoir une caisse prête pour l'apprêt.

deuchdelolo 645

   La relance du moteur sera narrée dans l'article "démontage remontage moteur"

En ce qui concerne la caisse, il a fallu poncer toutes les bavures de soudure et appliquer du mastic aux endroits nécessaires. Enfin, chaque recoin de la caisse a été poncé afin de faciliter l'adhérence de l'apprêt. Sous le regard critique mais bienveillant de l'équipe de la carrosserie, nous nous sommes exécutés pour finir in extremis le dernier jour. Quelle émotion quand le maître des lieux nous a gratifié d'un "C'est bon pour l'apprêt les gars, beau boulot ! je crois que je vais vous embaucher !!"

et voici le résultat :

deuchdelolo 651 deuchdelolo 652

  Mastic posé autour des tôles de maintien de joints de custodes mais aussi sur les queues d'ailes arrières ayant été réparées. Le ponçage est particulièrement fastidieux pour obtenir une courbe parfaite sans relief. Le secret : pour combler un creux, il faut étaler le mastic très largement ce qui facilite le travail.

La jupe arrière est également mastiquée et poncée.

deuchdelolo 653 deuchdelolo 654

C'est le cousin Fabrice, rebaptisé pour l'occasion "SintoMan", qui s'y colle et obtient un résultat au top, bravo min t'cho !

Pour ma part, je me suis attaqué au ponçage "de gros" car il fallait également ôter les résidus de colle de garniture intérieure mais surtout les tonnes de Rustol que j'ai vaporisé un peu partout par crainte de la rouille entre deux périodes de travail !

deuchdelolo 648 deuchdelolo 647

 Puis nous avons fait le tour complet de la voiture afin de réaliser un ponçage "d'accroche" sur l'ensemble de la caisse, recto verso, pièces neuves comprise. C'est.... heu... comment dire... passionnant...  

deuchdelolo 650 deuchdelolo 646

 Nous avons également préparé le tablier avant et voilà le résultat final.

deuchdelolo 656 deuchdelolo 658

  Les tôles d'auvents sont prises entre le tablier, le plancher pédale et le châssis. Elles subissent donc des contraintes et sont sujettes à la déformation. Il a donc été nécessaire de les mastiquer afin de ne pas obtenir un effet d'ondulation lorsque la peinture sera posée. En prépositionnant les ailes avant, on peut se rendre compte également de la correction à apporter.

                  deuchdelolo 661   deuchdelolo 662

La deuche réserve parfois des surprises, en positionnant les ailes, nous avons découvert que l'un des filetages était émoussé, impossible à corriger. Alors que je pensais en avoir terminé avec la soudure, il a fallu ôter la pièce malade et ressouder un filetage sein. Afin d'éviter ce désagrément, laissez les écrous en place lors d'une restauration.

deuchdelolo 664

Le bac de batterie a eu droit également à son petit masticage en raison de petites perforations.

deuchdelolo 663

 L'objectif est atteint, nous étions fébriles à la fin de la journée, la caisse était-elle prête ? Toute l'équipe de la carrosserie a émis un avis positif mais il restait la décision du patron. Puis il fît son apparition notre Daniel national. L'oeil plissé, penchant la tête à gauche et à droite ponctués de hochements d'approbation le tout dans un silence de mort...

Nous sommes en apnée, il est 19h00, comme des gosses attendant les résultats de la dictée.... Quand soudain, la sentence tombe : "C'est du bon  boulot les gars, on peut passer l'apprêt !"

Quelques cris de joie plus tard, nous posons pour la postérité ...

Merci Fabrice !

deuchdelolo 659 deuchdelolo 660

                     Sinto Man                                                           Rustol Man

 

Et voilà, c'est fait, après quelques finition de dernière minutes sur les tôles d'auvents et la jupe arrière, la caisse est enfin en apprêt !!

 On se couche, reste tranquille ma belle....

deuchdelolo 667

Et hop, un peu de maquillage..... parce que je le vaux bien !

 deuchdelolo 668

 

 deuchdelolo 672

 

 deuchdelolo 675

Quel plaisir de la voir la caisse enfin prête à peindre, c'est l'aboutissement de beaucoup de travail.

Pendant que notre ami Memhet pose l'apprêt, je prépare les portières...

 

 

Il paraît que c'est illégal... mais aujourd'hui c'était la fête du joint !!!!!    

rasta joint 1     Trop cool man...

Après avoir poncé l'apprêt afin d'obtenir une surface la plus lisse possible, il faut s'attaquer à l'étanchéité de la caisse. Une phase très importante tant à l'extérieur qu'à l'intérieur de la caisse.

deuchdelolo 677 

 

deuchdelolo 679 deuchdelolo 680

  Après avoir fait consciencieusement les joints à l'intérieur et à l'extérieur, dessous de caisse y compris, nous passons l'anti-gravillons (mastic polyvalent). Le tablier entier, les planchers et le coffre ont été traités.

deuchdelolo 681

 Il s'agit du mastic polyvalent en cartouche utilisé pour les joints à présent pulvérisé sous pression. On évite ainsi les produits goudronneux.

Pas moins de dix cartouches ont été nécessaires pour les joints et la protection.

A noter que celles-ci peuvent être utilisées avec un pistolet classique et un bec de précision (comme en bricolage) pour traiter notamment les gouttières, ce qui n'était pas fait d'origine.

deuchdelolo 683 deuchdelolo 684

 

deuchdelolo 685

Et nous voici en présence d'une deuche traitée comme une voiture de série récente. A présent, il suffit de laisser sécher avant de peindre, tout simplement.

Et voilà le travail, d'abord le dessous...

deuchdelolo 689

  Et l'intérieur...

deuchdelolo 690

  deuchdelolo 693

  Magnifique rouge vallelunga (référence AC448) !

deuchdelolo 700

Et pour le premier avril.... montage sur le châssis !!!

deuchdelolo 705

Quelques heures de travail tout de même pour un vissage complet et étanche.

Les trous du plancher ne sont pas parfaitement en face de ceux du châssis, il faut vérifier chaque trou avant de visser et parfois agrandir à la perceuse.

Et avec un joint de caisse neuf, les vis fournies dans les kits sont trop courtes. Il faut en prévoir quelques unes plus longues pour écraser le joint et faire le montage final avec celles du kit. Personnellement j'ai rajouté du joint d'étanchéité autour du joint mousse dans un soucis de qualité. Moi qui pensait commencer le remontage aujourd'hui....

 deuchdelolo 706

Le remontage final fait l'objet d'un article distinct.  

 

Published by Laurent
commenter cet article
29 décembre 2009 2 29 /12 /décembre /2009 16:05

C'est par une douce soirée de l'été 2008 que j'ai fait connaissance avec la belle.
Elle était là, endormie dans la campagne Corrézienne.
La dame n'est visiblement pas de première jeunesse mais c'est une 2CV6, un 602 cc comme je cherche. Le propriétaire m'explique qu'elle tourne mais qu'elle n'a pas vraiment roulé depuis 2005.

chez le vendeur. 3 ans de sommeil dans l'herbe chez le vendeur 02

Mes connaissances sont encore limitées, il me semble que l'auto est en bon état général. Je me penche sous le châssis qui me semble sain. Les planchers sont en partie détruits, ils ont été remplacés par des tôles d'acier galvanisé. Des traverses ont été ajoutées au sol. Le plancher pédale a également été renforcé. Jusque là rien d'inquiétant, c'est la maladie.
Une corrosion importante est visible au niveau des bas de caisse. Les ailes avant sont fendues en sommet de voûte, les ailes arrière sont légèrement déformées.

chez le vendeur 04 chez le vendeur 03

Le moteur n'a pas plus fière allure mais on m'assure qu'il tourne la batterie est simplement déchargée.
L'intérieur n'est pas très accueillant, la banquette avant est déchirée. La présence d'un bidon de liquide de frein Lhm m'indique que le circuit pose des problèmes, ce qui m'est effectivement confirmé.

chez le vendeur 07 chez le vendeur 09

Tout cela ne m'a pas l'air insurmontable d'autant que les 400 € demandés par le vendeur me paraissent très raisonnables à condition que le contrôle technique ne réserve pas de surprises.

Nous transportons donc la voiture à la maison pour examiner cette jeune fille de plus près. Heureusement qu'Eric PEYRARD président d'EP RACING TEAM dispose d'une remorque adéquate. Ce n'est pas le type de voiture de course qu'il transporte habituellement mais le moment est rempli d'émotion pour moi.

chez nous 03 1er contrôle technique 02

Après une petite vidange, une batterie, des bougies et une régulateur neuf. La belle démarre du premier coup.

Le contrôle technique nous confirme les problèmes de freins, de planchers et de bas de caisse. Le châssis est effectivement d'aspect correct avec une petite réparation à faire ça et là mais rien de grave. Le moteur a une petite fuite.
Une petite évaluation des travaux nous permet de conclure que la deuche est réparable mais il y aura un peu de frais. C'est confirmé, il faut vendre la moto

Puisque c'est comme ça, en avant ! j'achète. Et me voilà propriétaire d'une 2cv...... mais tout reste à faire...

Voici pour le fun, les premiers tours de roues : écoutez comme la caisse craque !


Deuche Team 19 - Essais 1

Deuche Team 19 - Essais 2



 








Published by CURILLON Laurent
commenter cet article
26 décembre 2009 6 26 /12 /décembre /2009 10:24

Bonjour à tous

Je vais vous raconter l'histoire d'une passion automobile accessible à tous.
Né en 1967, j'ai eu la chance de voyager dans différents modèles de CITROEN mythiques.
Les 2cv, ami6 et ami8, GS ont bercé mon enfance. D'ailleurs, pour bercer, la GS ça berce bien... malade à chaque voyage !

Parents, oncles, tantes, ils ont tous possédé une CITROEN à un moment donné.
Puis des voitures plus modernes, rapides et confortables sont arrivées mais je garde de tendres souvenirs de mes balades en deuche avec mon oncle, des parties de pêche ou des expéditions sur les plages du nord en ami8 avec les grands-parents et j'en passe.

Comment ne pas se souvenir de ce cabriolet "du pauvre" unique en son genre. En terme de technologie, elle est issue du savant mélange entre simplicité et avant-garde. Son système de suspension unique lui offre une tenue de route incomparable. Il faut vraiment en vouloir pour partir en tonneaux avec une deux pattes !

La simplicité du moteur est admirable. Si l'on veut apprendre la mécanique c'est l'idéal. Le démontage et remontage du moteur est à la portée de tous, ce qui n'est plus le cas avec les véhicules contemporains.
Le pire, c'est que cette idéologie faisait partie du cahier des charges de l'époque : "le véhicule devra pouvoir être entretenu par son propriétaire avec un coût d'entretien d'environ 10 francs par mois".
C'est clair, ce n'est vraiment mais vraiment plus le cas de nos jours !!

Ma première voiture a été une RENAULT 4L. Je n'avais pas envie de deuche. Il faut dire qu'à l'époque c'était plutôt la PEUGEOT 205 ou la FIAT Uno qui plaisait aux "jeun's". Pour la drague, la 4L c'est pas top, il faut vraiment être bon...

Cela fait environ 10 ans que je pensais à acquérir une deuche mais la moto ça donne plus de sensations et on ne peut pas tout avoir ! J'en regardais juste quelques unes du coin de l'oeil de temps en temps mais sans projet sérieux "j'aimerai bien un jour..."

Puis en 2007, je monte dans une 2cv retapée par le "cousin" Fabrice.
moi : "C'est super mais ça doit se vendre super cher maintenant ?" et les pièces ne se trouvent plus !!"
Fabrice : "Tu rigoles, il suffit de chercher, il y a de bonnes affaires et ça se démonte comme un mécano !!! quant aux pièces, celles qui ne sont plus fabriquées par CITROEN le sont par des sociétés privées !"

Là, la goupille tombe ... c'est décidé je vends la moto, j'achète une deuche !!!

Je vais vous raconter, à travers de mes articles, les tribulations d'un petit bricoleur lancé à l'assaut du Mont Blanc de la mécanique ... le démontage, la restauration et le remontage complet d'une voiture.

Tournez les pages du blog, j'espère que vous allez vous régaler !

Published by CURILLON Laurent
commenter cet article